A la recherche du temple du soleil!

Après l’Amazonie, cap au Sud du Pérou.

Paul et Lucie débarquent à Lima, nous sommes là pour les accueillir!!!

Nous serons alors une joyeuse troupe de 4 pour la découverte d’une partie du Pérou et de la Bolivie! Cool !

Les quelques jours passés à Lima me permettent de faire les achats indispensables à la poursuite du voyage: pantalons,T shirts, sac, adaptateur universel… Dur, dur à trouver ce petit là! Une vraie mission à la Tintin dans le temple du soleil où tous les péruviens répondent « No sé », « No sé »…

Ensuite nous descendons, une courte pause dans l’oasis de Huacachina, pour essayer le sand board, ou surf de sable… Pas facile du tout! Le plus drôle consiste à descendre les dunes de sable la tête la première, allongé sur la planche! Sensations garanties!!!

DSC_1002.JPGDSC_1045.JPGDSC_1097.JPG

La prochaine étape sera Arequipa, magnifique ville coloniale. Nous irons faire un trek dans le canyon de Colca, à la recherche des cascades, des sources d’eau chaude , des condors et d’authenticité… Certains diraient: « Même les vaches de mon père ne dormiraient pas dans cette étable ».

DSC_1329.JPGDSC_0032 (2).JPG
DSC_0577.JPG

Nous sommes fascinés par les tenues traditionnelles des femmes, surtout leur chapeau et les premiers lamas font leur apparition sur les chemins.

DSC_0557.JPG 

DSC_1337.JPGDSC_1347.JPG

Puis, nous nous dirigeons vers Cuzco, cité Inca par excellence.

PA080815.JPGPA080818.JPGPA080911.JPG
 

Nous partirons pour le trek de Choquequirau,un site Inca surnommé le Machu Picchu 2, situé à 3 033m d’altitude. Il n’est accessible qu’à pied, en 4 jours de marche et est donc très peu visité!!!

Nous prenons le départ de Cachora pour 30 km de randonnée à travers de petits chemins étroits, pour descendre jusqu’au fleuve Apurimac et remonter jusqu’aux ruines de Choquequirau.

Nous avons loué auprès de Pedro, les services de 2 mules Salvadora et Suzanna pour nous aider à porter le matériel de camping, la nourriture et l’eau nécessaire à ce trek!

DSC_0477.JPGDSC_0537.JPGDSC_0577.JPG

Des cherches archéologiques continuent à être menées sur le site de Choquequirau, car il n’a pas encore été découvert dans son intégralité. Les zones découvertes à ce jour sur le site sont le secteur haut, le secteur bas et la plateforme de cérémonie.

Les secteurs haut et bas sont constitués de constructions, places,fontaines et canaux d’eau qui alimentent en eau l’ensemble du site. Des niches en forme de trapèze sont présentes dans certains édifices, avec des trous dans les pierres qui sembleraient être un dispositif pour fermer la niche: prison? Le mystère reste entier….

DSC_0339.JPGDSC_0376.JPGDSC_0397.JPG

Choquequirau, connu par les habitants et les voyageurs, fut pillé par les espagnols à la recherche de l’or, tout comme la plupart des sites Incas, à l’exception du célébre Machu Picchu.

La découverte de ce site, pendant notre randonnée est un régal pour les yeux! et quelle récompense d’être seuls sur le site à se promener au coucher du soleil!

DSC_0308.JPGDSC_0310.JPGDSC_0347.JPG

Après quelques jours de repos et de visite de la vallée sacrée à Cuzco et ses alentours, nous voilà en route pour la visite du fameux Machu Picchu!

Le Macchu Pichu, à 2 350m d’altitude fut découvert par l’Américain Hiram Bingham en juillet 1911. Le site est divisé en 2 zones : la zone agricole, grandes terrasses au Sud et la zone urbaine, séparées par un grand escalier et un fossé sec.

DSC_0913.JPGDSC_0963.JPGDSC_0010.JPG

La zone urbaine compte différents quartiers bien distincts: enceintes, temples, habitations, quartiers industriels, places et fontaines d’eau et canaux…

Durant les cent ans d’apogée des Incas, le travail de la pierre est très impressionnant. Leur architecture s’inspire des cultures précédentes notamment celle de Tiwanaku.

Les gros blocs sont taillés de manière très fine et assemblés très précisément,un travail remarquable!

Pour la réalisation des temples et édifices religieux, l’espace entre les pierres est si fin qu’il ne permet pas de passer une lame de rasoir!!! Aucun mortier n’est alors nécessaire à l’assemblage des pierres, les gros blocs sont polis, le résultat est magnifique!

DSC_0748.JPGDSC_0133.JPG
DSC_0075.JPG

Les Incas transportaient les gros blocs de pierres, à l’aide de milliers de personnes et en plaçant des petits cailloux sur le chemin pour aider les blocs à glisser.

100_0092.JPG100_0094.JPG

Les constructions comme les habitations ou le quartier industriel sont réalisés en maçonnant des pierres taillées avec un mortier de boue et paille.

DSC_0959.JPGDSC_0100.JPGDSC_0107.JPG

Sur le site du Machu Picchu, la carrière qui approvisionne la cité en pierres est situé au centre , et toujours visible aujourd’hui!

Les chercheurs pensent que les Incas se sentaient en contact particulier avec les pierres, qu’ils les croyaient vivantes et capables de se transformer en personnes.

Le mythe de l’Intihuatana précise que les ancètres des Incas savaient attacher le soleil, notamment le jour le plus court de l’année (solstice d’hiver) pour l’empêcher de disparaître. On retrouve alors sur presque tous les sites Incas, un temple du soleil et une place religieuse réservés aux rites des éclipses, solstices…

Un autre élément naturel vénéré par les Incas est la « terre mère » ou la PachaMama. Des cérémonies de sacrifices humains étaient réalisées pour éviter les catastrophes naturelles comme les sécheresses ou les inondations. Encore aujourd’hui, les péruviens versent sur la terre un peu de leur boisson ou de la nourriture pour la PachaMama!

Nous avons avons réalisé l’ascension du Huayna Picchu, au Nord du Machu Picchu. La vue sur le Machu Picchu y est impressionnante, nous y resterons quelques heures, en admiration et en séances photos…

PA171029.JPGDSC_0857.JPGDSC_0918.JPG

Puis nous nous dirigeons vers le temple de la Lune. Ce temple magnifique est construit dans une caverne, où les blocs de pierre sont polis et ajustés dans une précision remarquable! Les niches trapèzoidales typiquement incas sont aussi présentes dans ce temple. Le niveau inférieur du temple comprend le temple, l’autel, et les pierres de sacrifices…

DSC_0933.JPGDSC_0940.JPGDSC_0948.JPG

Le fait que l’apogée de l’empire Inca n’est duré que cent ans explique que ce temple ne soit pas terminé, comme beaucoup d’autres constructions.

En route ensuite pour Puno, sur le lac Titicaca pour découvrir les îles flottantes Uros. Ces îles construites en paille sont vraiment magnifiques et il est très intéressant de comprendre comment et pourquoi elles ont été construites. Cependant, elles sont devenues un phénomène touristique qui a malheureusement fait perdre à ses habitants une partie de leur culture et de leurs valeurs.

PA201104.JPGDSC_0276.JPGDSC_0280.JPG

Mais il est déjà l’heure de se diriger vers la Bolivie, en route vers Copacabana !!! Encore un nom qui fait rêver!!!

A bientôt!

 

FacebookLinkedInEmailShare
This entry was posted in Pérou, voyage and tagged , , . Bookmark the permalink.

One Response to A la recherche du temple du soleil!

  1. yannick says:

    Salut Constance

    Et bien, que de paysages et d’aventures !!!!

    Le retour approche…..

    A bientot

    yannick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>