Balade à Bali

Me voici arrivée à Bali. Très touristique, Bali est une île surprenante par sa grande diversité de paysages : volcans, rizières, plages de sable blanc, doré ou noir…

Pour la première fois, j’enfourche un scooter pour découvrir la région Est et le centre de l’île… Tout s’est bien passé, rien de cassé ! Seul un bleu au genou marquera ce périple…En effet, même si on freine avec poigne, il faut aussi arrêter d’accélérer, au risque de se retrouver dans le tas de pierre, sous le sourire moqueur du paysan cultivant son riz à côté !!! ;-)

La découverte de cette île commence par les temples hindouistes ! Bali est la seule île hindouiste de l’Indonésie. Je retrouve avec plaisir les statues de Shiwa, Vishnu et Brahma ainsi que les odeurs d’encens dans les rues le matin et les offrandes trop mignonnes de fleurs, d’encens, de biscuits et autre.

DSC_0803.JPGDSC_0807.JPGDSC_0065.JPG

Les plages sont aussi magnifiques, je vais plonger à la découverte des poissons et des coraux colorés sur l’épave du cargo américain Liberty !!!Ce cargo a été entrainé sous l’eau par une coulée de lave et la flore et la faune ont élus domicile en masse sur cette épave ! Magnifique, je devine les canons, le gouvernail du cargo… Nous entrons dans le cargo, admirons les blancs de poissons et leurs techniques d’attaques et de défense, c’est très impressionnant.

DSC_0425.JPGDSC_0430.JPGDSC_0439.JPG

Après cette visite de la côté Est, je roule au centre, entre montagnes et rizières. Les habitants des villages sont adorables !

DSC_0888.JPG 

Je visite quelques chantiers en construction de bambous :

  • Un restaurant en construction à Kuta.

Je rencontre Mr Charles des Maisons Pelletier, qui suit la construction de ce restaurant essentiellement en bambous. Avec un accueil particulièrement souriant, il me fait visiter son projet.

Voici quelques points de détails intéressants :

-  Les pieds des bambous de structure sont fixés sur des rochers, à l’aide de barres d’acier scellées aux roches et en collant du béton sur un petit mètre de hauteur dans le bambou.

- Les tuiles sont également réalisées en bambous.

- Les câbles électriques sont passés à l’intérieur des bambous.

- Les bambous utilisés pour les accès en hauteur se fondent temporairement avec ceux de la structure.

 
DSC_0684.JPGDSC_0694.JPGDSC_0709.JPG

  • La fameuse Green School au Sud d’Ubud.

Située sur un parc de 8 hectares, les bâtiments de la Green School sont construits essentiellement en bambous.

Cette école accueille des élèves du jardin d’enfants au lycée, et propose un enseignement en anglais orienté sur le respect de l’environnement et de la nature. Malheureusement les tarifs de scolarisation ne sont pas accessibles pour les habitants de l’île. Les élèves sont en grande majorité (plus de 90%) d’origine internationale.

Le projet architectural est époustouflant, original, vraiment magnifique ! Les poteaux centraux sont des spirales de bambous, les toitures sont toutes en rondeurs. Même les meubles sont réalisés en bambous…

 
DSC_0168.JPGDSC_0286.JPGDSC_0311.JPG

Cependant, malgré la beauté et la créativité de ces bâtiments, je ne peux m’empêcher de déplorer l’accueil que m’a réservé cette école pour la visite. Impossible de les joindre au téléphone, très rares réponses par email concernant les projets, le volontariat, les visites… Je me rends donc à l’heure des visites « grand public ». Les membres de l’école responsables de cette visite ne peuvent m’apporter aucune réponse concernant la construction, les normes anti feu, anti sismiques pour la construction d’une école, ni même la longueur des bambous utilisés… De plus, il nous est demandé avec forte insistance de faire une donation à l’école…

C’est rare, mais je suis déçue de cet accueil et de la qualité de la visite.

Quel dommage que cette magnifique école prenne aujourd’hui un caractère hautain. 

  • L’usine de traitement de bambous

Les bambous doivent être traités pour assurer leur longévité (insectes, moisissures…). Ainsi, la durée de vie du bâtiment passe d’environ 5 ans à 15-20ans. Il existe différents traitements mais celui utilisé ici par l’entreprise Green Home est le traitement au sel de bore dit traitement au Borax.

Les bambous sont placés dans des  grands bains d’eau au sel de bore, chauffés.

 
DSC_0502.JPGDSC_0506.JPG

Je passe ensuite quelques jours chez Tasha au Sud Ouest de Bali, qui crée depuis 2 ans une ferme urbaine écologique.

Au boulot ! Je remets les mains et les pieds dans la terre avec d’autres volontaires pour réaliser des briques de terre crues, des soubassements, des murs en « pisé »…

DSC_0357.JPGDSC_0372.JPGDSC_0394.JPG

Ici, le dosage utilisé pour le mélange de terre est 12 seaux de sable, pour 7 seaux d’argile bien humide…L’eau est ensuite ajoutée en fonction de la consistance de la terre (environ 2 seaux)… Il faut aussi ajouter la paille au mélange avant de pouvoir l’utiliser pour les murs directement, pour les enduits ou pour la réalisation de briques.

Le soubassement d’une des chambres est réalisé en pierres, puis le mélange de terre compressé autour des bouteilles récupérées.

Mes derniers jours en Asie passent à toute allure, entre construction en « gadoue », sessions de surfs et couchers de soleil…

N’hésitez pas à jeter un oeil sur l’album photo maintenant mis à jour!

Une escale à Singapour et rendez vous en Colombie !!!

DSC_0546.JPG 

A bientôt

 

 

FacebookLinkedInEmailShare
This entry was posted in Chantier, Indonésie, Matériau, Terre, rencontre écologique, voyage and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>