Dans une ferme de riz au centre de la Malaisie…

Me voilà arrivée dans une ferme à Kluang en centre de la Malaisie, qui cultive entre autres du riz biologique.

J’ai trouvé cette ferme par le biais d’une organisation appelée le wwoofing. Des hôtes proposent aux wwoofers le logement et la nourriture contre la journée de travail, selon les fermes entre 4 h et 8h.

Le site est superbe : les rizières, les champs de bananiers, et surtout l’étang rempli de poissons chats, avec ses radeaux en bambous et son parcours d’équilibre au dessus de l’étang, très amusant à faire, surtout de nuit ;-) . Des chalets flottants en bois peuvent accueillir des touristes, en général des citadins malais souhaitant se mettre en vert pendant le week end.

 
DSC_0613.JPGDSC_0618.JPGDSC_0625.JPG

Il y a 4 autres wwoofers sur le site pendant ma semaine dans cette ferme, 3 français et un hollandais…L’ambiance entre nous est très bonne ! Ici l’organisation de la journée de travail est autonome, chacun choisit de se lever tôt ou tard, de faire la sieste pendant les heures chaudes ou non…tant que l’on réalise les 6 heures de travail demandées par notre hôte.

Suite à ma demande de travailler sur un projet de construction, le responsable de la ferme me propose de travailler sur la réalisation du toit d’un abri dans le jardin de sa ferme.

Des tôles ondulées récupérées (pas toujours en très bon état !) sont fixées sur une structure en bois et métal. Nous avons un petit échafaudage à notre disposition ainsi qu’une visseuse et c’est parti !

DSC_0547.JPGDSC_0548.JPGDSC_0551.JPGDSC_0553.JPGDSC_0556.JPGDSC_0559.JPG

Pour la finition du toit, nous réalisons des assemblages de pailles de riz (directement de la ferme) pincées entre des baguettes en bambous… Ces éléments seront disposées et fixées au dessus des tôles, à la fois pour assurer une belle finition mais aussi en complément d’étanchéité pour les tôles de récup’ qui sont percées par endroits.

DSC_0565.JPGDSC_0598.JPGDSC_0647.JPGSAM_2205.JPGSAM_2219.JPG

Le type de travail demandé est diversifié, par exemple nous pouvons aider sur :

  • Le tri du riz à la main, un travail très minutieux et très long !

  • L’entretien des bananiers, entre autre : couper ceux qui ont déjà donné des fruits, tailler des branches mortes pour ne laisser que les 5 branches centrales, enlever les mauvaises herbes qui étouffent les arbres…

DSC_0631.JPG 

  • Le débroussaillage du jardin fruitier derrière l’atelier de riz, laissé à l’abandon et ici tout pousse très vite, surtout les mauvaises herbes !

  • Le débroussaillage autour de la clôture de la ferme

  • La peinture du ponton menant aux chalets flottants pour protéger le bois.

Je participerai surtout aux tâches de jardinage sur les bananiers et à la peinture du ponton, en plus de la réalisation du toit de l’abri !

Monsieur Choy est le responsable des wwoofers. D’origine chinoise, il nous invite pour mon dernier soir dans la ferme, à une soirée au temple chinois en pleine cambrouille.

A notre grande surprise, dans ce pays musulman très pratiquant, la soirée chez la communauté chinoise s’avère complètement déjantée…

Deux chanteuses, en petite tenue, se déchainent sur la scène et sur les tables, les serveuses remplissent nos verres de bières sans même qu’ils soient finis, une bataille d’eau commence : Marie (une wwoofeuse française), la chanteuse chinoise et moi sont les principales cibles ! Trempées !

DSC_0671.JPGDSC_0684.JPGDSC_0690.JPGDSC_0693.JPGSAM_2150.JPGSAM_2177.JPG

Cette soirée finira dans une boite de nuit illégale sous le temple !!!Mr Choy, à 60 ans est très heureux de s’amuser avec ses wwoofers ! Faut dire, nous faisons aussi parti de l’animation de la soirée ! Ils sont tous étonnés de nous voir là les 5 européens ! Le responsable de la soirée me glisse à l’oreille « T’inquiètes pas, la police ne viendra pas ici, ils ont déjà été payés ! ». Alors tout va bien ;-)

SAM_2184.JPGSAM_2187.JPGSAM_2196.JPG

Cette semaine à Kluang s’avère pleine de surprises !

Mais le temps passe si vite, direction l’Indonésie !

 

FacebookLinkedInEmailShare
This entry was posted in Chantier, Malaisie, Matériau, rencontre écologique, voyage and tagged , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Dans une ferme de riz au centre de la Malaisie…

  1. Alice Des says:

    Eh ben ! Tu as l’air de bien t’amuser là bas ! Ahah, profite bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>